Pourquoi la baie de Trang An attire -t-elle autant ?

Ce que les gens disent

Ce sont des avis plutôt subjectifs. Il s’agit d’opinions de personnes originaires de la province de Ninh Binh. La baie de Trang An est surtout appréciée pour sa grandeur et les paysages variés qu’elle offre : monts, forêts grottes en haute altitude et d’autres submergées par les eaux mais tout de même accessibles. Elle a été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2014 comme héritage naturel et culturel majeur du Vietnam. En effet, il existe 3 itinéraires. On la dit également moins touristique, car peut-être ces 3 routes drainent beaucoup mieux les flux de visiteurs ; il n’y a pas cette impression de saturation comme à Tam Coc. Enfin, l’entrée est bien organisée et le prix légèrement élevé. Comme vous le constaterez par la suite, le prix vaut totalement le détour. C’est peut-être cela aussi qui en dissuade certains.

Ce que j’ai vécu

Avant d’embarquer, un grand espace à l’architecture vietnamienne (tel un temple) projette des images des habitants ainsi que du complexe de Trang An dans les temps anciens. Je découvre alors que Trang An est habitée (14 000 résidents). Lorsque nous nous approchons du quai d’embarquement, je remarque l’hyper organisation à savoir des portiques automatiques, une personne en charge de répartir les voyageurs sur les bateaux en fonction des itinéraires ; mais avant tout les rameuses (oui il n’y avait que des femmes ce jour-là !) toutes bien alignées pendant l’attente. Nous avons embarqué pour 3h de croisière, en toute sécurité avec le port d’un gilet de sauvetage. L’eau qui reflète la lumière, les végétations si belles qui transparaissent ainsi que les monts géants se dressant au fur et à mesure, j’en reste bouche bée. Sur notre route, nous empruntons l’une des plus grandes grottes submergée (sur 1700m). C’était très amusant de traverser ces éléments naturels qui nous entouraient ; et de devoir se pencher presque à l’horizontal car les passages sont parfois très étroits. Sur le chemin, nous nous sommes arrêtés sur les lieux de tournage du film King Kong. L’île est désormais connue sous le nom de Kong Skull island.

Opinion personnelle

La baie de Trang An est un site à voir au Vietnam, ce qui par définition la rend inévitablement très touristique. Néanmoins, la manière dont le site est géré, on parvient encore à vivre une expérience unique avec des espaces suffisants pour ne pas être entassé avec les autres barques. Il se dégage une bonne intégration et le respect mutuel entre touristes et habitants. Des emplois sont créés et les touristes encore mieux sensibilisés. En effet, j’ai remarqué l’absence de détritus, et la pratique des pourboires n’est pas encouragée.

  • Détails pratiques
  • Tarif: 200 000 VND/personne
  • Période propice en matinée (fraîcheur et moins fréquentée)
  • Hébergement : homestay aux alentours de Tam Coc plus recommandé
  • Parking : vélo et scooter sont surveillés par un agent. Le parking coûte 10 000 VND. Un emplacement pour vos bagages est disponible. Veillez si c’est le cas, à y mettre un cadenas.
  • Transport : Environ 2h30 depuis Hanoi (départ le matin) sinon 20 minutes depuis les temples Dinh et Lê de Hoa Lu

Hang Mua Ninh Binh : une vitrine du Vietnam sur Instagram

Le cliché

J’ai un soupçon de honte d’admettre qu’à force de voir tant d’images et vidéos sur le réseau Instagram je me suis très vite laissée tentée. Et lorsque j’ai appris que j’allais enfin y aller j’étais sur un petit nuage. Pour me rattraper, j’ai cherché autant d’informations que possible. Et plus j’avançais dans les recherches, plus je me rendais compte que beaucoup ne cherchaient uniquement qu’à décrocher le fameux cliché en hauteur qui domine Tam Coc avec ces reliefs karstiques. En effet, (ça reste utile ! et vous y aurez également droit !) j’ai eu beaucoup plus de sites avec des photos et des informations pratiques (transport, horaires, l’ascension des marches) que de sources d’informations précises sur l’histoire du site lui-même. Pour preuve, jusqu’à aujourd’hui je suis incapable d’expliquer comment les sculptures aux sommets du col de Hang Mua ont été construites !

La réalité…c’est encore mieux à quelques détails près !

Le jour de visite est finalement arrivé ! On s’y rend en scooter (pour éviter une fatigue inutile en y allant à vélo !). On traverse un très joli espace aménagé en toute harmonie avec la nature ainsi que les divers bungalows du Hang Mua Ecolodge. Et on commence à monter doucement les marches. Au fur et à mesure que l’on progresse le paysage devient de plus en plus beau ! On s’arrête je ne sais combien de fois en route pour observer et prendre des photos. Une fois au sommet, on s’approche tant qu’on peut du dragon. Puis je m’accorde un instant pour juste regarder autour de moi.

Et c’est tellement magnifique !!!  C’est totalement ce que l’on voit sur Instagram, et encore mieux sans les filtres et nombreuses retouches appliqués sur les publications.

Néanmoins, c’est un site hyper touristique du Vietnam. Alors que sur Instagram, on a l’impression que les personnes sont toutes seules, la réalité est toute autre.  Une fois le sommet atteint, il faut un peu jouer des coudes et être patient car chacun veut prendre LA photo ! Lorsque nous sommes reparties, le nombre de visiteurs ne faisait qu’augmenter. De retour au homestay, on nous indique que le meilleur moment pour s’y rendre est vraiment tôt le matin (dès 5h) pour éviter la masse touristique. Il faut également être bien équipé car les marches sont très irrégulières. Vous constaterez cependant l’apogée de la coquetterie des femmes car certaines portent des robes et même talons aiguilles pour leurs photos.

C’est sans aucun doute la visite qui m’a le plus émerveillée de tout ce week-end ! Et je compte bien y retourner.

Mais le Vietnam ne se résume pas qu’à de jolis clichés en pleine nature, car parmi les plus belles expériences, se sont bien les rencontres intimistes et authentiques avec les locaux qui enrichissent.

Informations à savoir

  • Si vous logez au Hang Mua Ecolodge, votre entrée est comprise dans votre réservation et vous pouvez parcourir autant de fois que vous le souhaitez les marches de Hang Mua ; l’occasion de voir un coucher et lever de soleil ou tout simplement faire des visites par étapes.
  • Si vous êtes une personne sportive, libre à vous d’opter pour le vélo pour faire le trajet depuis votre homestay de Tam Coc (environ 5km). Mais ayez en tête que par la suite il faudra grimper près de 500 marches et reprendre encore le vélo pour rentrer. Sinon optez pour un scooter à louer pour la ½ ou journée complète (si vous êtes capable de conduire)
  • Tarif : 100 000 VND/personne
  • Parking : 10 000 si avec habitants locaux sinon au niveau de la billetterie un espace de stationnement possible (gratuit normalement)
  • Recourir à une agence réceptive si vous ne voulez pas réfléchir à tout cela. Je vous recommande (mettre lien AST)
  • Hébergement : l’ensemble des sites se trouvent dans la province de Ninh Binh. Il y a des hôtels dans les villages comme Tam Coc. Mais je trouve que les homestays se prêtent beaucoup plus aux paysages et à l’esprit de province du Vietnam.