Home > À recommander > Passer la nuit chez l’habitant à Mai Chau

Passer la nuit chez l’habitant à Mai Chau

Au pays des Thai Blancs

Mai Chau est à 3h de route de Hanoi. En traversant la vallée pour aller vers cette destination très attirante des touristes lors d’un circuit vietnam, on contemple ces montagnes verdoyantes, ces rizières et ces maisons sur pilotis en bois magnifique peuplées par les minorités Thai Blancs. On peut découvrir ainsi non loin de la capital, la vie des Thai Blancs, leur dialecte, les femmes thaïes portant de longues jupes noires pour accompagner leur chemisier à boutons en forme de papillons et passer une nuit chez l’habitant vietnam, où les maisons d’hôte sont très nombreuses dans la ville est les villages avoisinants. L’hôspitalité, les bienvenus chaleureux et la gentillesse de cette minorité facilitent le contact et la présence des voyageurs et des touristes. Passer la nuit chez l’habitant à Mai Chau vous laisse aussi un expérience remarquable dans votre voyage vietnam à Mai Chau.

1

La maison vietnamienne se distingue de la maison des Thai Blancs car elle est en dur et non surélevée. Les maisons sur pilotis des Thai Blancs, elles, par contre, sont surélevées à 1,50m du sol, avec une toiture en chaume et le plancher en bambou ou en bois. Elles possèdent de grandes fenêtres pour faire passer un maximum d’air. Avec des cages d’oiseaux et des branches d’orchidées comme décoration, la maison est comme ouverte et se confond avec les beaux paysages de rizières juchés à 300m d’altitude.

2

On prend possession d’un petit hameau au milieu des rizières avec une petite chambre sommaire. L’intérieur est rustique, sans prétention, mais assez agréable et spacieux. On dort sur des matelas avec moustiquaire alors que les Thai Blancs dorment sur des nattes. Ici, pas de chauffage, juste une grosse couverture quand il fait froid; pas de vitre aux fenêtres mais le courant d’air frais lors des nuits chaudes. L’électricité et l’eau courante sont présentes mais les WC et les douches sont en bas, sous la maison…

3

On commence la journée par une balade à pied dans la région, au milieu d’un paysage paisible et l’accueil chaleureux des habitants. Plusieurs activités nous sont proposées: un cours de cuisine pour préparer les repas avec notre hôtesse, pour savoir comment faire les spécialités régionales comme le Com Lam ou des plats à base de viande de chèvres; on peut aussi participer aux travaux des champs avec les habitants (la plantation ou la récolte selon chaque saison du climat vietnam) et en savoir un peu plus sur la vie des villageois.

4

Le circuit au vietnam se termine par une soirée très festives avec des spectacles de danse folklorique traditionnelle des Thai Blancs, durant les quelles la barière de la langue n’existe plus, les habitants et les visiteurs se tiennent main dans la main pour danser ensemble et boire l’alcool de riz fermenté (le “Rượu Cần”) que l’on sirote collectivement à l’aide des tiges de bambou. Le tout est accompagné d’un dîner très copieux et se termine par le vacarme silencieux des grenouilles et des sauterelles: le calme paisible de la nature la nuit reprend ses droits.

5

 

Consultez également

Faire une visite à Ho Chi Minh Ville, anciennement appelée Saigon

Faire une visite à Ho Chi Minh Ville, anciennement appelée Saigon  Saigon fut jadis un ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *