Home > À recommander > Marchés ethniques au nord du Vietnam

Marchés ethniques au nord du Vietnam

Marchés ethniques au nord du Vietnam

« Marché de Bac Ha, Marché de Sapa, Marché de Can Cau, ce sont des plus beaux marchés êthniques au nord du Vietnam… »

J’ai remarqué un trait caractéristique des villes dans un voyage au Vietnam: au même titre que les villes en Frances naissent et grandissent autour des églises (maintenant, ce sont les mairies), les villes et villages du Vietnam naissent et grandissent autour des marchés. Pour ce qui est des villages des minorités ethniques, c’est à partir des maisons communale. Ce dernier point, je ne vais pas l’aborder dans ce qui suit.

Le marché au Vietnam est le coeur de la ville et du village. C’est non seulement un lieu d’échanges de marchandises, mais aussi un lieu de spectacle, de la vie sociale, de réunions, de débats, etc.: c’est véritablement l’âme de la commune.

Cho Dong Xuan

☘ Marché de Dong Xuan à Hanoi

Hanoi s’est développé à partir du marcé de Dong Xuan. Avec l’arrivée des colons français, le marché prend la forme d’un marché couvert typiquement occidental en 1889. D’autres marchés, comme le marché de Long Bien, naissent dans Hanoi, mais celui de Dong Xuan reste le plus grand marché de la capitale et un beau site dans le circuit vietnam à ne pas manquer à Hanoï. Il reste le plus visité et est ouvert la nuit, toujours pourvu en spectacles divers comme le hat xâm (air des aveugles), le chèo (théâtre populaire) et le quan ho (chants alternés).

cho bac ha

Marché de Bac Ha

Un peu plus au nord du pays, près de Lao Cai, le marché de Bac Ha est connu pour être un lieu de rencontre des amants et des fiancés et a lieu une fois par semaine. C’est un haut lieu d’échanges et de couleurs où les différentes ethnies minoritaires de la région se rencontrent, prennent des nouvelles de leurs amis et s’informent des événements marquants. Les villageois peuvent venir de très très loin, pour arriver dès l’aube, le plus souvent à pied ou à cheval. Les motos sont de plus en plus utilisées cependant. Les chemins escarpés des montagnes rendent difficile tout autre forme de véhicule. A partir de 8h, c’est un tableau magnifique de couleurs et de costumes avec les robes traditionnelles des Hmongs, des Dao ou des Thai, parées de nombreux bijoux, colliers, bracelets et boucles d’oreilles. Les femmes animent ce marché avec des ventes et des achats en tout genre (fruits, viande, poisson, volaille, tissus, articles de ménages, vêtements, chaussures, etc.).

Outre le fait que c’est un lieu convivial, c’est aussi l’occasion pour les jeunes femmes de rencontrer leur futurs époux.

cho can cau

Marchés typiques au nord du Vietnam

Marché de Can Cau

Non loin de Bac Ha se trouve le marché de Can Cau qui est tout aussi coloré et fréquenté par les minorités des villages de la région. La vente de produits en provenance de Chine en fait sa réputation et sa spécificité. Comme le marché de Bac Ha, on y trouve un marché de bétail (chevaux, buffles, cochons, volailles), des produits locaux (alcool de riz et de maïs, plats traditionnels, des vêtements au couleur des ethnies) et des produits beaucoup plus classiques (sacs de riz, tabac, légumes, fruits, viandes, etc.).

cho coc ly


Marché de Coc Ly

Le marché de Coc Ly est réputé pour la vente des animaux de production agricole comme les buffles, les vaches et les chevaux. Ce sont des animaux très utiles pour le travail des champs et les transports.

La proximité de la rivière Chay permet d’utiliser un autre moyen de transport dans les montagnes du nord: les bateaux. Grâce à ce mode de transport, on peut approvisionner en plus grandes quantités la région (maïs, manioc, thé, fruits, miel, vin, porc, volaille, boeuf, riz, produits artisanaux, mais aussi poisson, fruits de mer, et autres produits de la pêche).

De façon plus classique, c’est une véritable effervescence de couleurs et de costûmes traditionnels, le tout entouré par toute la richesse gastronomique des villages alentours (le thang cô (abâts de cheval) et le pho (soupe de nouilles de riz dans un bouillon épicé avec viande de bœuf ou de poulet, des oignons crus émincés et des feuilles de coriandre fraiche)).

C’est un marché typique des montagnes du nord remaquable dans un circuit sur mesure au Vietnam avec son charme et ses traditions, avec la possiblité en plus de découvrir les villages et les habitants en empruntant la rivière Chay.

 

Consultez également

Faire une visite à Ho Chi Minh Ville, anciennement appelée Saigon

Faire une visite à Ho Chi Minh Ville, anciennement appelée Saigon  Saigon fut jadis un ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *