Home > À recommander > Les Grottes de la baie d’Halong

Les Grottes de la baie d’Halong

Les grottes de la baie se sont formées depuis des millions d’année dans les îles de la baie d’Halong. Elles résultent d’un processus géo-morphologique inhabituel de karst à tourelles envahi par la mer. Elles se divisent en trois grands types: les grottes phréatiques anciennes, formées sous la nappe phréatique de l’époque, les grottes karstiques anciennes formées au pied des falaises par l’affouillement latéral et les encoches marines formées au niveau de la mer, par un processus puissant d’érosion de la paroi rocheuse réduite finalement à une plate- forme sculptée par les vagues.

Ces grottes peuvent être considérées comme des galeries de musées dédiées à la nature.

On peut y admirer différentes formes de stalactites et de stalagmites le plus souvent mises en valeur par des jeux de lumière qui créent une ambiance magique à ces lieux millénaires.

A chaque grotte sa légende et sa beauté. Dans de nombreuses grottes on peut trouver des vestiges préhistoriques apportant un témoignage des anciennes civilisations ayant vécues à la baie d’Halong il y a des millions d’années. Des vestiges des guerres de l’indépendance du peuple vietnamien sont également encore visibles sur certains sites très séduisant quand partir au Vietnam. La visite d’une de ces grottes reste donc incontournable pour tout circuit vietnam dans cette baie exceptionnelle.

C’est un voyage vietnam entre le temps, l’espace, la magie et la beauté de cette nature à préserver.

La caverne de Luon (ou « baignoire des fées »)

Elle est située sur l’île de Bo Hon tout près des îles Tortue et Porte du Paradis à près de 14 km de l’embarcadère et de la plage de Bai Chay. Cette grotte rare est considérée comme un pittoresque stade au milieu de la baie au centre duquel se trouve une eau bleu limpide et lisse comme un miroir. Des falaises calcaires escarpées, s’élevant presqu’ à la verticale, couvertes d’arbres et de grosses roches, entourent ce plan d’eau d’un kilomètre carré formant comme un lac rond, d’une grande quiétude. A la base de la montagne, au niveau de la mer, se trouve l’entrée de forme arquée menant à l’intérieur de la grotte Le site s’apparente en fait à un groupe d’îles fermé, donnant sur la mer par une entrée de 4 m de large et 3 m de haut. Autour quelques singes peuvent courir de branches en branches entre les figuiers benjamins.

On trouve encore sur la falaise des traces de coquilles d’escargot fossiles, témoignage d’une grande diversité d’espèces animales. Cette diversité se retrouve aujourd’hui dans les espèces du lac puisqu’il abonde en crevettes, poissons, crabes et seiches.

La caverne de Luon (ou « baignoire des fées »)

La grotte des Bouts de bois (Hang Dau Go) ou grotte des merveilles

Située sur l’île « Dâu Gô » (« les Bouts de bois »), à environ 30 minutes de la ville d’Halong, cette grotte a été surnommée la Grotte des merveilles, par les français au début du 20ème siècle. Pourtant, elle est aussi connue sous le nom de « grotte des Bouts de bois ». Cette appellation tire son origine d’une histoire populaire de la guerre de résistance contre les Yuans-Mongols au XIIIe siècle. À la veille d’une bataille décisive, le général vietnamien Tran Hung Dao, héros national du Vietnam, a préparé plusieurs lances affûtées se servant de la grotte comme réserve. Ces bouts de bois retaillés en piquets étaient destinées à être plantées le long de la rivière Bach Dang. Cachés à marée haute ils surprenaient l’ennemi qui, attaqués de toute part à marée basse et souhaitant battre en retraite était piégé. Plusieurs morceaux de ces armes seraient donc encore dans la grotte, qui a de ce fait été rebaptisée la grotte des Bouts de bois.

La grotte de Dâu Gô comporte 3 vastes salles de stalactites et stalagmites illuminées que l’on découvre après avoir gravi quelques 300 marches ! Les concrétions sont mises en valeur par un judicieux éclairage révélant les formes les plus originales. A vous de devinez avec plus ou moins d’imagination ce qu’elles représentent !

C’est l’une des plus grandes de la Baie d’Halong qui offre ces magnifiques concrétions calcaires et demande entre une heure à une heure et demie de balade du circuit au Vietnam.

Elle peut se combiner avec la visite de la grotte Thien Cung toute proche.

La grotte des Bouts de bois (Hang Dau Go) ou grotte des merveilles

La grotte du Palais Céleste (Thien Cung)

Située au Nord de l’île Dâu Gô, cette grotte récemment découverte, est célèbre pour sa splendeur. C’est sans doute l’une des plus belles. Après avoir franchi une porte étroite on atteint une salle de 130 m de long Au centre se dressent 4 piliers en stalagmites sculptés par les éléments supportent le « toit du paradis », de la base au sommet Ces piliers semblent être sculptés représentant des scènes vivantes : oiseaux, poissons et scènes de la vie quotidienne. Sur les murs, les personnages légendaires évoquent l’histoire du lieu comme le dragon de pierre suspendu au toit de la grotte. On raconte selon la légende que la grotte aurait été témoin du mariage d’une belle jeune fille, Mây (nuage), avec le prince Dragon. Une fresque naturelle offre le spectacle d’un groupe de fées chantant comme pour illustrer les petits dragons qui volaient entre les stalactites et les stalagmites ou les serpents qui s’enroulaient autour des arbres. Partout on entendait le son du tambour mais en fait c’était le sifflement du vent contre la falaise. Enfin à la dernière partie de la grotte on trouve un ruisseau et trois petits lacs dans lesquels, selon la légende, Mây lavait ses cents enfants !

La grotte des Surprises (Hang Sung Sot)

Avec une superficie de 10 000 m2, c’est la plus grande grotte de la baie. Au centre de la zone protégée par l’Unesco, sur l’île de Bô Hon, elle est à proximité d’une grande concentration d’îles de pierres et de plusieurs sites d’intérêt dont la plage Titov, les grottes de Bô Nâu, Luôn, et la grotte de Mê Cung. Si surpris par sa beauté féérique dans le circuit vietnam authentique, les premiers français qui s’y sont rendus ont donné le nom à cette grotte. C’est une des grottes karstiques typiques d’une grande valeur scientifique.

Pour accéder à l’entrée à 25 m de haut il faut monter la cinquantaine de marches de pierres. Un cheval et une épée de pierre ouvrent l’entrée de la grotte. C’est encore une fois lié à la légende propre à cette grotte. D’après la légende, après avoir vaincu les agresseurs chinois Än, le Saint Thánh Gióng, aida la population à chasser les diables et les démons. Il s’envola ensuite pour le paradis, laissant derrière lui un cheval de pierre et une longue épée pour encourager la population à continuer sa chasse aux mauvais esprits. Les fresques de pierre commémorant cette bataille sont encore présentes dans la grotte. A l’intérieur un chemin pavé de 500 m de long conduit jusqu’à la sortie et comporte un passage vers l’immense et très belle seconde salle. Sur les cotés de l’allée se tiennent des basse colonnes de lampes qui servent à la fois de poteaux indicateurs et de décoration. Le plafond de la grotte de 30 m de haut et alvéolé est somptueux et peut s’apparenter au plafond d’un théâtre. Au sommet apparait un jardin, avec son étang, ses plantes, ses oiseaux et le paysage fascinant des montagnes émergeant de l’eau. Il faut prendre le temps d’admirer le panorama à la sortie sur les fermes marines, les sampans des pêcheurs, le balai des jonques et tous les îlots alentours.

La grotte des Surprises (Hang Sung Sot)

La grotte de la Vierge (Trinh Nu) et la grotte de l’Homme

Aussi connue sous le nom de la grotte de la porte du Milieu, elle est située sur l’île du Savonnier à proximité de la grotte des surprises et à près de 15 km au sud de la plage de Bai Chay (Halong) Cette grotte est liée à une légende émouvante qui raconte qu’un couple vivait dans la baie. La famille était pauvre et le pêcheur avait une fille somptueuse. La réputation de la beauté de la jeune fille arriva jusqu’au mandarin local qui força la famille à lui donner en mariage alors qu’elle avait déjà un amoureux. Elle fut capturée et refusa les avances du vieux mandarin. Réussissant à s’échapper, elle se rendit à la porte du milieu et se laissa dépérir. Son corps se transforma en pierre couchée lors d’une nuit d’orage violente. Depuis, la grotte de la porte du milieu est connue sous le nom de la grotte de la vierge. La même nuit son amoureux qui fut parti à sa recherche ne survécu pas à la tempête et fut projeté sur une île voisine. À la lumière d’un éclair, il entrevit sa bien-aimée et l’appela de toutes ses forces, mais le vent enterra ses cris. Il se mit alors à frapper la falaise avec un bloc de pierre pour annoncer sa présence et après épuisement fut également changé en pierre. C’est aujourd’hui la grotte de l’Homme (Hang Trong). A l’heure actuelle on peut admirer dans la pierre le corps pétrifié d’une jeune femme à la longue chevelure fixant la terre ferme de même qu’en face dans la grotte de l’Homme, les yeux tournés vers sa bien-aimée celui qui a tenté désespérément de rejoindre l’élue de son cœur.

Les tunnels de la grotte de la vierge s’enfoncent au milieu d’une île sur près de 2 km de long. Tout le long du tunnel il y a de nombreuses chambres toutes uniques et qui chacune subjugue le visiteur par leur beauté dans le voyage au vietnam. D’ailleurs toutes les chambres extérieures portent le nom de « Hang Sung Sot » ce qui signifie littéralement « étonnement ».

Aujourd’hui les pêcheurs considèrent la grotte de la vierge comme leur maison, alors que les jeunes amoureux viennent y échanger des promesses de fidélité et de bonheur à deux.

La grotte de la Vierge (Trinh Nu) et la grotte de l’Homme

La grotte du Tunnel (Dong Hang Hanh)

C’est la plus longue grotte de la baie d’Halong ce qui lui a valu ce surnom de « grotte du tunnel » donné par les français. Située à 9 km de l’embarcadère, elle traverse sur 1300 m la montagne Quang Hanh jusqu’à la mer. La grotte Quang Hanh est d’une très grande beauté. On peut même accéder à la grotte en voiture à marée basse. Sinon, à travers un méandre de pierres, un petit bateau vous mène à l’intérieur, éclairé par une torche, ce qui donne aux stalactites des couleurs et des ombres magiques.

A l’entrée se trouve un autel de pierre Ba Co (les trois femmes). La légende affiliée à la grotte raconte que trois femmes, en circuit Vietnam pas cher par la mer par une journée de forte pluie, trouvèrent refuge dans cette grotte. Subjuguées par sa beauté, elles oublièrent la marée montante et se trouvant prisonnières y périrent.

La grotte du pélican ( Hang Bo Nong)

Cette grotte couvrant une superficie de 200 m2 a la forme d’une mâchoire de grenouille ! Assez large mais sans reliefs et peu profonde, elle contient des stalactites et stalagmites qui ornent ses parois.

A l’entrée on y remarque trois sculptures naturelles qui s’apparentent à deux bonzes jouant aux échecs et un dernier les observant.

Donnant sur le sud, la grotte de pélican peut attirer les courants d’air frais. Offrez-vous un moment de silence…dans votre circuit vietnam authentiquevous entendrez le bruit des vagues qui frappent les falaises !

Consultez également

Faire une visite à Ho Chi Minh Ville, anciennement appelée Saigon

Faire une visite à Ho Chi Minh Ville, anciennement appelée Saigon  Saigon fut jadis un ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *