Home > À recommander > Le Ao dai : un symbole de la culture vietnamienne

Le Ao dai : un symbole de la culture vietnamienne

Le Ao Dai : un symbole de la culture vietnamienne

Le Ao Dai est un vêtement traditionel apparu au 16ème siècle, fortement influencé par les costumes portés par les nobles de la cour impériale de la Chine.

L’empereur Nguyen Phuc Khoat de la dynastie des Nguyen ordonna en 1744 de la forme du vêtement traditionnel pour se distinguer des voisins chinois. Il est porté aussi bien par les hommes que par les femmes. Le pantalon est alors obligatoire.

Ao Dai Vietnam 01

En 1930, Cát Tuong, un créateur de mode et écrivain de Hanoi, plus connu des Français sous le nom de Monsieur le Mur, apporte des modifications qui vont être à l’origine de l’originalité et du charme du Ao Dai: le costume se referme non plus au niveau de la taille mais au niveau du corsage par un bouton; de la taille au pied, le Ao Dai ainsi appelé, est découpé en deux parties, avant et arrière.

Deux tailleurs de Saigon, Tran Kim et Dung vont donner la forme qui va devenir la plus populaire à partir des années 1950: des manches raglan et une coupe beaucoup plus féminine et près du corps. Il n’est pas sans dire que les hommes ont depuis longtemps abandonné le Ao Dai. C’est devenu le style préféré aujourd’hui.

Ao dai Vietnam 2

Pendant plusieurs décennies, le Ao Dai a été banni de la société car jugé trop dégradant pour les femmes.

Mais c’est à partir des années 1980 que le Ao Dai est revenu sur le devant de la scène avec sa dernière forme des modélistes de Saigon. Il est porté comme uniforme scolaire et dans certaines administrations. Des entreprises comme la compagnie aérienne Vietnam Airlines ou des hôtels ont adopté le Ao Dai comme uniforme des hôtesses ou des réceptionnistes.

Plus que jamais, le Ao Dai est le symbole du Vietnam porté par les Vietnamienne au même titre que le Kimono au Japon et le Hanbok en Corée.

ao dai viet 3

Le Ao Dai comprend deux pièces séparées : “áo” (tunique) et “quân” (pantalon):

– le pantalon, de forme plus ample, est serré au niveau la taille par une ceinture élastique ou par une fermeture. Il est long et descend jusqu’aux chevilles.

– la tunique est une pièce unique avec deux parties spécifiques: le col mao et les manches raglan de forme moulante pour mettre en valeur les lignes des épaules et des bras. Des petits boutons-pression allant du col vers l’aiselle côte droit, ferme la tunique au niveau du buste. La partie inférieure est raccourcie sur les côtés au niveau du bassin. Et de là vers les chevilles, la robe se séparent pour former 2 pans libres, trait caractéristique du Ao Dai.

Ao dai vietnam 04

Cette longue tunique moulante en tissu léger, cette élégance incarnée, garde toujours une place importante dans la vie quotidienne des Vietnamiennes. On le retrouve de plus en plus dans les mariages comme robe de mariée et est aussi porté par les hommes sous la forme originale: le marié est alors vêtu d’un Ao Dai en soie bleue, la mariée en soie rouge. En outre, avec la développement de la vie, la couleur de la soie est un peu changé. En découvrant notre blog vietnam voyage, vous trouverez aussi pleins de informations intéressantes comme le vêtu traditionnel vietnamien.

Pour les grandes occasions, le Ao Dai met en valeur à la fois les lignes et les courbures des Vietnamiennes, mais aussi la culture et la tradition vietnamienne. Venez au Vietnam, profitez du circuit Vietnam

Consultez également

Faire une visite à Ho Chi Minh Ville, anciennement appelée Saigon

Faire une visite à Ho Chi Minh Ville, anciennement appelée Saigon  Saigon fut jadis un ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *