Home > À recommander > Hanoi – Village des serpents de Lê Mât

Hanoi – Village des serpents de Lê Mât

Hanoi – Village des serpents de Lê Mât

Le village de Lê Mât est situé à près de 7 km de Hanoi, dans la commune de Viêt Hung, district de Gia Lâm. Il est réputé pour sa ferme de serpents qui approvisionne les restaurants spécialisés de la capitale. On trouve plus de 6 000 serpents repartis sur près de 40 fermes, noté dans le blog Vietnam voyage.

Une formation très poussée est donnée aux employés afin de travailler dans les meilleures conditions de sécurité et d’hygiène avec des animaux sauvages aux morsures dévastatrices. Tout doit être étudié pour prévenir des risques: la cage doit être soigneusement préparée et construite, les mesures hygiéniques et prophylactiques doivent être prises pour assurer l’entretien des serpents, notamment lors de changements climatiques. La plupart des serpents élevés sont des bongares à anneaux jaunes et noirs et à anneaux blancs et noirs, des mocassins d’eau et des zamenis situla.

Village des serpents à Hanoi 1

Ce village exceptionnel ne chasse plus les serpents à cause de la disparition de ces reptiles mais l’élevage est autorisé pour des fins de production afin de fournir les restaurants spécialisés ou les fêtes annuelles.

Tout se consomme dans le serpent: la tête est hachée pour en faire des brochettes ; les parties tendres sont utilisées dans la préparation des nems ; la peau se mange en beignets et même son sang sert de boisson alcoolisée !

Il existe une douzaine de plats à base de ce reptile, témoignant de la formidable créativité des cuisiniers pour cette viande si particulière.

Village de serpent de Hanoi2

La cuisine à base de serpent a pour origine une légende datant du règne du roi Ly Thai Tông (1028-1054): l’une des filles du roi avait été attaquée par un serpent dans la rivière Thiên Duc (aujourd’hui la rivière Duông). Le roi ordonna qu’on ramène sa dépouille. Un villageois du nom de Hoàng du village de Lê Mât réussit à terrasser la bête. En récompenses, le roi lui offrit une région à l’ouest de la citadelle impériale que Hoàng s’empressa de défricher pour en faire 13 nouveaux villages. Les nouveaux habitants saluèrent son geste et lui rendirent hommage en le nommant Génie tutélaire. Hoàng retourna dans son village et depuis, Lê Mât fut une source d’inspiration pour tous les villageois qui se spécialisèrent dans la chasse et l’élevage de serpents en plus de la culture des rizières et de la médecine traditionnelle chinoise.

Consultez également

Faire une visite à Ho Chi Minh Ville, anciennement appelée Saigon

Faire une visite à Ho Chi Minh Ville, anciennement appelée Saigon  Saigon fut jadis un ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *